Cluster Proxmox chez Online.net avec RPN-V2

Pour faire un Cluster Proxmox avec RPN-V2

1/ Allez dans la console d’Online est créer un Groupe RPN V2.
RPN -> Groupes RPN -> Groupes RPN v2 locaux.
Créez un groupe Standard et affecter le même VLAN ID à vos machines. Exemple 2020.

2/ Installez Proxmox.

3/ Connectez vous sur la console proxmox de votre premier serveur
System -> Network -> Create -> Linux Bridge et rentrez les infos.

L’IP c’est vous qui la définissez. Le Bridge ports il faut bien reprendre le nom de de votre interface secondaire. Ici c’est enp1s0f1 mais ça peut être eth1. Le 2020 correspond à votre VLAN.
Redémarrez le serveur.

4/ Faites pareil sur le deuxième serveur. Par contre ici l’IP doit être dans le même sous-réseau que la première. Nous prendrons 10.10.10.2.
Redémarrez le serveur.

5/ Connectez vous en SSH sur votre premier serveur. Tapez :

nano /etc/network/interfaces

Le fichier doit ressembler à ceci

auto lo
iface lo inet loopback

iface enp1s0f0 inet manual

auto enp1s0f1
iface enp1s0f1 inet manual
  mtu 9000
#RPN

auto vmbr0
iface vmbr0 inet static
  address XX.XX.XX.XX
  netmask 255.255.255.0
  gateway YY.YY.YY.YY
  bridge_ports enp1s0f0
  bridge_stp off
  bridge_fd 0

auto vmbr1
iface vmbr1 inet static
  address 10.10.10.1
  netmask 255.255.255.0
  bridge_ports enp1s0f1.2003
  bridge_stp off
  bridge_fd 0
#RPN

Pensez bien à ajouter le mtu 9000

Tapez ceci pour prendre en compte les modifications de la config réseau

service networking restart

Faites pareil sur le deuxième serveur.

6/ Testez votre configuration réseau
Sur votre premier serveur tapez :

ping 10.10.10.2

Si y’a une réponse on va tester le multicast, sinon vérifiez votre configuration. Vous trouverez des infos ici : https://documentation.online.net/fr/dedicated-server/network/rpn-v2

Sur le premier serveur tapez :

omping -c 10000 -i 0.001 -F -q 10.10.10.1 10.10.10.2

Et tapez exactement la même commande sur le deuxième serveur. Vous devriez avoir une réponse de ce type là :
Sur le premier serveur :

10.10.10.2 : waiting for response msg
10.10.10.2 : waiting for response msg
10.10.10.2 : joined (S,G) = (*, 232.43.211.234), pinging

Sur le deuxième serveur :

10.10.10.1 : waiting for response msg
10.10.10.1 : joined (S,G) = (*, 232.43.211.234), pinging

Ca fonctionne ! Vous avez fait le plus dur !

Vous pouvez arrêter en faisant Ctrl + C.

7/ Création du cluster.
Sur le premier serveur tapez :

pvecm create MONCLUSTER --ring0_addr 10.10.10.1 --bindnet0_addr 10.10.10.1

Si vous souhaitez faire un cluster avec uniquement 2 noeuds, vous devez tapez ceci aussi :

pvecm e 1

8/ Ajout d’un noeud.
Sur le deuxième serveur tapez :

pvecm add 10.10.10.1 -ring0_addr 10.10.10.2 -force

Tapez le mot de passe du premier serveur comme on vous le demande.

Normalement ça fonctionne !!

Zimbra : Impossible d’ajouter un compte externe

Lors d’un ajout d’un compte externe, peu importe le titre du compte, vous obtenez une erreur :
zimbra invalid request folder location conflict /TITRE_COMPTE

Connectez vous au serveur et tapez la commande :

su zimbra
zmprov dds {identifiant du compte} __imap_import__

Tadaam ! Ca marche !

Source : https://forums.zimbra.org/viewtopic.php?t=5517

Zimbra – slapd et java utilisent tout le cpu

Sur Zimbra 8.7.1 fraichement installé avec une vingtaine de boites aux lettres, j’avais très souvent des problèmes de CPU qui tourne à fond à cause de slapd et java.

Pour résoudre le problème j’ai fait :

su zimbra
cd /opt/zimbra/log
tail -f mailbox.log

Là je me suis aperçu qu’un smartphone essayé de se connecter une vingtaine de fois par seconde et qu’à chaque fois il y avait une erreur pour un compte en particulier.
« ldap – Ignoring delete/modify empty value attribute, reason: modify/delete: zimbraAuthTokens: no such value »

Du coup pour le compte j’ai tapé :

zmprov ga {identifiant du compte}|grep zimbraAuthTokens|wc -l

Surprise ! Plus de 110000 AuthTokens !
Après avoir désactivé la synchronisation sur le téléphone, il y avait un deuxième compte en erreur. 90000 AuthTokens !

Ces deux comptes là n’arrivait plus à se connecter au webmail. A chaque fois une erreur 504 Gateway s’affichait.

Pour nettoyer les AuthTokens j’ai suivi un tutoriel : http://blog.richardsonlima.com.br/post/152876003445/solve-zimbra-871-zimbraauthtokens-no-such
Malheureusement le nombre de AuthTokens descendait très lentement : 10h après la manipulation le premier compte était toujours à 80000 AuthTokens.

Au final j’ai réussi à m’en sortir en combinant les différentes commandes trouvées dans le tutoriel :

On défini la durée de vie des AuthTokens à 1 seconde.

zmprov ma {identifiant du compte} zimbraAuthTokenLifetime 1s

On efface tous les AuthTokens

zmprov ma {identifiant du compte} zimbraAuthTokens NULL
zmprov ga {identifiant du compte}|grep zimbraAuthTokens|wc -l

Normalement on doit n’avoir plus qu’un seul AuthTokens. Mais lorsqu’on veut se connecter au webmail il y a une erreur réseau. S’il se connecte et se déconnecte de suite c’est parfait.

En cas d’erreur réseau récupérez un AuthToken d’un compte qui fonctionne :

zmprov ga {identifiant du compte}|grep zimbraAuthTokens

Et définissez le dans le compte en panne :

zmprov ma {identifiant du compte} zimbraAuthTokens 987366781|1479375110081|8.7.1_GA_1670

Maintenant le compte se connecte et se déconnecte de suite. C’est une très bonne nouvelle. Il ne reste plus qu’à remettre une durée de vie convenable au AuthToken

zmprov ma {identifiant du compte} zimbraAuthTokenLifetime 8h

Tadaaam ! Ca marche ! L’utilisateur peut se reconnecter et les process retrouvent une activité normale.

[ DisplayLink ] Linux, Carte graphique Intel et DisplayLink !

Alleluia ! Après presque 1 an de tests en tout genre, j’ai enfin réussi à faire fonctionner mes 2 écrans externes à mon pc portable Toshiba Portégé avec Linux ! La bataille fut longue et rude. J’ai testé tout un tas de distribution et de version : Debian 6 et 7, Ubuntu 12.10 et 13.04, Fedora 18, Linux Mint 14 & 15, … rien ne marchait comme je le souhaitais. Un coup je n’avais que l’écran du portable et l’externe, un coup je n’avais que celui du DisplayLink. Mais aujourd’hui ça marche ! Continue reading

[ Windows 7 ] Ouverture de session impossible

Aujourd’hui je me suis retrouvé face à un pc dont la session utilisateur ne s’ouvrait plus à cause du message : « Echec de l’ouverture de session par le service Service de profil utilisateur.
Impossible de charger le profil utilisateur ».

La solution donnée par Microsoft et sur ce que j’ai pu trouvé n’était pas complète pour moi… Voici la solution que j’ai mis en place. Continue reading

[ phpPgAdmin ] Différentes choses à savoir

J’ai pu lire sur Internet que mySQL était un système de base de donnée pas vraiment terrible, qu’il convenait pour les petits projets mais qu’il était vite dépassé lorsque la base prenait beaucoup de poids. J’ai donc décidé de me mettre à PostgreSQL pour mes projets Symfony2. Effectivement juste en changeant le moteur de BDD j’ai divisé le temps de traitement par 10 !

Voici donc quelques informations qui me semblent importantes. Du moins j’en ai eu besoin ! Continue reading